FAQ

Foire aux questions

Informations générales

Qu'est-ce que la prévoyance ?

La prévoyance sert à vous protéger financièrement, ainsi que votre famille, contre les aléas de la vie. Elle permet de compenser une perte de revenus en cas d’arrêt de travail (incapacité, invalidité et maternité) et de protéger votre famille, en cas de décès, par le versement d’un capital et de rentes. Elle complète les prestations versées par la Sécurité sociale.

Qui est Intérimaires Prévoyance ?

Intérimaires Prévoyance est votre régime de prévoyance à compter du 1er janvier 2019. Il est géré par PRIMA, membre d’AG2R LA MONDIALE et co-assuré par APICIL Prévoyance et KLESIA Prévoyance. Intérimaires Prévoyance est votre interlocuteur privilégié dans vos démarches à effectuer pour obtenir le versement des prestations prévues par votre contrat prévoyance en cas de maladie, d’accident de travail, maternité…

Espace personnel

Comment activer mon espace personnel ?

Vous pouvez activer votre espace intérimaire en cliquant sur le lien « Première visite ? Créez / Activez votre espace client en 3 étapes »

J'ai reçu mon identifiant par courrier, que dois-je faire pour accéder à mon Espace personnel ?

Pour activer votre compte (dans les 30 jours maximum suivant la réception de ce courrier), utilisez l’identifiant figurant dans votre courrier. Vous recevrez votre mot de passe par mail et devrez le changer à votre première connexion. Vous accéderez ainsi à l’ensemble des services proposés.

Je n’ai pas encore reçu mon identifiant, que dois-je faire pour accéder à mon Espace intérimaire?

Vous pouvez demander votre identifiant sur votre espace intérimaire en cliquant sur le lien « Première visite ? Créez / Activez votre espace client en 3 étapes – choix « je ne dispose pas d’un identifiant ».

Comment puis-je vous adresser des documents via mon espace intérimaire?

Dans Mon espace Intérimaire, allez sur Mes démarches en ligne/Nous écrire et déposez vos pièces justificatives.

Accident du travail / Maladie professionnelle

Qu'est-ce qu'un accident du travail ?

Il s’agit d’un accident qui survient dans le cadre de l’activité professionnelle. Pour être reconnu comme tel, il doit donc constituer un « fait accidentel », pouvant être daté avec précision, à l’origine d’une lésion corporelle ou psychique, et au moment duquel il existait un lien de subordination entre la victime et son agence d’emploi.

Qui indemnise la journée au cours de laquelle se produit l'accident du travail ?

La journée au cours de laquelle se produit l’accident du travail est indemnisée par l’employeur.

Qu'est-ce qu'une maladie professionnelle ?

Une maladie professionnelle est la conséquence de l’exposition plus ou moins prolongée à un risque qui existe lors de l’exercice habituel de la profession.

Accident de trajet

Qu’est-ce qu’un accident de trajet ?

Un accident de trajet est différent d’un accident du travail. C’est un accident qui intervient sur le trajet entre votre domicile et votre lieu de travail, autrement dit en dehors du temps de travail et du lieu professionnel.

Un accident de trajet donne lieu à déclaration par votre employeur.

Qui doit déclarer à Intérimaires Prévoyance un arrêt de travail suite à accident de trajet ?

C’est votre agence d’emploi qui doit remplir la déclaration d’arrêt de travail consécutif à votre accident de trajet et la transmettre à Intérimaires Prévoyance, via le service Juliett en joignant les pièces suivantes : l’arrêt de travail initial délivré par votre médecin, la déclaration d’accident de trajet et le contrat de mission. La suite des formalités vous sera indiquée par le service Juliett.

Maladie / Accident vie privée

Quelles sont les heures de sortie autorisées pour un intérimaire en arrêt maladie ?

Sur votre avis d’arrêt de travail, votre médecin est tenu d’indiquer si vous êtes autorisé ou non à sortir de votre domicile durant votre arrêt de travail. S’il vous autorise à sortir, vous devez tout de même être présent à votre domicile de 9h à 11h et de 14h à 16h, y compris les samedi, dimanche et jours fériés. Vous pouvez sortir de chez vous pour des soins ou examens médicaux. Si votre état de santé le justifie, votre médecin peut autoriser des sorties totalement libres. Dans ce cas, il indique sur le volet 1 de l’avis d’arrêt de travail (destiné au service médical de votre caisse d’Assurance Maladie) les éléments d’ordre médical justifiant cette autorisation.

A partir de quand les indemnités complémentaires à celles de la Sécurité sociale peuvent-elles être perçues ?

Les indemnités peuvent être perçues :
– dès le 4ème jour d’arrêt de travail en cas de maladie et d’accident de la vie privée,
– à partir de 11 jours d’arrêt si votre arrêt se poursuit après votre mission en cas de maladie, d’accident de la vie privée ou d’accident de trajet.

Comment se calcule la condition de 414 heures ?

La condition de 414 heures dans l’intérim est calculée en additionnant l’ensemble des heures effectuées en tant qu’intérimaire, toutes entreprises de travail temporaire confondues, sur les 12 mois précédant l’arrêt de travail. Intérimaires Prévoyance se charge de vérifier si vous remplissez cette condition. Vous n’avez aucune démarche à effectuer. Sur le site d’Intérimaires Santé, vous pouvez consulter votre décompte d’heures.

Quelles sont les maladies graves et redoutées ?

Ce sont les cancers, l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral, la chirurgie coronarienne (pontage coronarien multiple), les brûlures graves (3ème degré couvrant au moins 20 % du corps), les greffes d’organes vitaux (cœur, foie, poumons, reins, pancréas et moelle osseuse), la maladie de Parkinson, la sclérose en plaques, les maladies neuro-dégénératives déclarées (maladie d’Alzheimer), les maladies orphelines (www.orpha.net).

Qu'est-ce qu'on entend par la reconnaissance d'une maladie grave et redoutée ?

Il s’agit du diagnostic de la maladie qui doit intervenir dans le mois qui suit la fin de contrat de mission. Le diagnostic de la maladie doit être attesté par un médecin (voir formulaire Demande d’intervention du Fonds de solidarité professionnelle).

Quelles sont les prestations complémentaires prévues en cas de maladie grave et redoutée ?

En cas de maladie grave et redoutée, alors que vous n’êtes pas couvert par la garantie incapacité de travail, vie privée (ancienneté < à 414 heures), votre arrêt de travail peut être pris en charge par le Fonds de solidarité professionnelle.

Le diagnostic de la maladie doit avoir été établi dans le mois qui suit la fin de mission.

Quelles sont les démarches à effectuer pour déclarer un arrêt maladie en mission ?

C’est votre agence d’emploi qui doit remplir la déclaration d’arrêt de travail consécutif à l’arrêt maladie via le service Juliett en joignant les pièces suivantes : l’arrêt de travail initial délivré par votre médecin et le contrat de mission. Vous recevrez un accusé de réception d’Intérimaires Prévoyance.

Quelles sont les démarches à effectuer pour déclarer un arrêt maladie hors mission ?

Si votre arrêt de travail intervient hors mission, vous devez le déclarer vous-même à l’aide du formulaire Demande d’indemnisation d’un arrêt de travail hors mission.

Vous pouvez également utiliser le formulaire pré-rempli dans Mon espace Intérimaire – Mes démarches en ligne.

Congé maternité

Quelle est la durée d’un congé maternité ?

Le congé légal de maternité est d’au minimum 16 semaines. Il débute généralement 6 semaines avant la date présumée de l’accouchement et s’achève 10 semaines après. Avec l’accord de votre médecin, il est toutefois possible de réduire le congé prénatal dans la limite de 3 semaines, le congé post-natal se trouvant alors augmenté d’autant. La durée du congé maternité varie en fonction du nombre d’enfants que vous attendez et du nombre d’enfants que vous avez déjà eus.

Invalidité

Qu'est-ce qu'une pension d’invalidité ?

La pension d’invalidité a pour objet de compenser la perte de salaire qui résulte de la réduction de la capacité de travail.

Intérimaires Prévoyance prévoit le versement d’une rente complémentaire à celle de la Sécurité sociale en cas d’invalidité 2ème ou 3ème catégorie.

Cette pension vous sera versée même si l’invalidité fait suite à un arrêt de travail non indemnisé du fait de la condition de 414 heures non remplie à la date de l’arrêt.

Quelles démarches pour percevoir la rente complémentaire d’invalidité ?

C’est à vous de constituer le dossier d’invalidité en adressant les pièces suivantes à Intérimaires Prévoyance : la notification d’attribution d’une pension d’invalidité par la Sécurité sociale, les décomptes des rentes perçues depuis la date de mise en invalidité et, chaque année, la copie de l’avis d’imposition.

Incapacité permanente

Qu'est-ce qu'une incapacité permanente partielle ?

Après un accident du travail ou une maladie professionnelle, si vos séquelles le justifient, un taux d’incapacité permanente peut vous être attribué. Il ouvre droit à des indemnités ou à une rente de la Sécurité sociale.

Ce taux d’incapacité permanente tient compte :

  • de critères médicaux et professionnels, suivant la nature de votre maladie, votre état général, ou encore votre âge et vos qualifications professionnelles ;
  • du barème indicatif d’invalidité des maladies professionnelles qui figure en annexe du Code de la Sécurité sociale. Pour en savoir plus, consultez le barème indicatif d’invalidité (maladies professionnelles) sur le site Légifrance.

C’est ce taux d’incapacité permanente qui détermine la prestation versée par Intérimaires Prévoyance.

Décès

En cas de décès, qui doit faire les démarches auprès d’Intérimaires Prévoyance ?

Ce sont les ayants droit qui doivent effectuer les démarches auprès d’Intérimaires Prévoyance. Un formulaire Demande de prestations décès est disponible sur le site, en téléchargement ou à la commande.

Est-ce que le capital décès fait partie de la succession ?

Non, le capital décès n’entre pas dans la succession.

Je vis en concubinage. Si je décède, est-ce que ma concubine percevra le capital décès ?

Votre concubine percevra le capital décès si vous avez rempli une désignation de bénéficiaire spécifique.

En effet, Intérimaires Prévoyance prévoit le versement du capital décès aux bénéficiaires suivants :

  • le conjoint survivant non divorcé, et non séparé judiciairement du participant, le partenaire lié par un Pacte Civil de Solidarité (PACS) du participant,
  • à défaut les enfants du participant, vivants ou représentés, par parts égales entre eux,
  • à défaut, le père et la mère du participant, vivants, par parts égales entre eux,
  • à défaut, les héritiers du participant, vivants ou représentés, par parts égales entre eux.

Si vous souhaitez que votre concubine perçoive le capital décès, vous devez remplir un formulaire Désignation de bénéficiaire en cas de décès disponible sur le site en téléchargement ou à la commande.

Questions générales

Comment puis-je obtenir une attestation de paiement des indemnités Intérimaires Prévoyance ?

Dans Mon espace Intérimaire, allez sur Mes services Prévoyance / Mes dossiers Prévoyance, puis cliquez sur le dossier prestations concerné afin de pouvoir télécharger votre attestation de paiement.

Pourquoi le délai pour percevoir les indemnités complémentaires Intérimaires Prévoyance est long ?

Pour verser des indemnités journalières, votre dossier doit être complet. Si une pièce justificative demandée est manquante, cela retarde le traitement du dossier.

Par ailleurs, pour pouvoir calculer vos indemnités complémentaires, Intérimaires Prévoyance doit préalablement recevoir les décomptes d’indemnités journalières de la Sécurité sociale. Le délai moyen de transmission des indemnités journalières par la Sécurité sociale est de 6 semaines.

Mon RIB a changé, qu’est-ce que je dois faire pour que mon nouveau RIB soit pris en compte?

Pour mettre à jour votre RIB, il faut passer par votre espace Client/Mes démarches en ligne/Nous écrire en joignant votre RIB en pièce justificative.